La haine tout comme la colère engendre des pensées négatives.

la haine ou la colère trop négativeLa haine tout comme la colère, peut affecter nos émotions, nos pensées et même nos rêves.

En premier lieux, observons le pourquoi de cette haine en quelque chose ou en quelqu’un ? Quel est le pire du pire, qui bouleverse nos émotions ?

Dans un article précédent, je vous expliquais, où était l’intérêt de sortir de notre rôle d’acteur pour devenir un « observateur ».

Arrêtez-vous sur cette émotion, ressentez-la, observez là et voyez comme elle s’efface dès que vous l’observez. Dès que vous reprendrez votre rôle d’acteur, elle s’empressera de revenir, alors vous l’observerez à nouveau pour la chasser. Ce n’est qu’en pratiquant votre rôle d’observateur et décliner votre rôle d’acteur ! Alors vous aurez de moins en moins de pensées négatives jusqu’à n’avoir que des émotions positives et connaître alors le bonheur intérieur, source de jeunesse éternelle.

Prenons l’exemple de la haine.

Lorsque vous sentez monter la haine, arrêtez-vous sur cette émotion, observez là, cela vous apaisera en quelques secondes. Une fois calmée, essayez de savoir quelle est la pensée que vous avez eu qui a déclenché cette haine en vous. Une fois que vous avez déterminé les pensées qui véhiculent la haine, faites-en sorte de ne plus avoir ces pensées « habituelles ». Soyez conscients dès qu’elles arrivent et changez-les, trouvez un autre schéma de pensée qui ne provoque pas de haine. Après un certain temps vous aurez réussi à changer vos « pensées habituelles » négatives en pensées positives et vous n’aurez alors plus besoin de les conscientiser. Par conséquent, faites ce processus pour chaque émotion négative afin que toutes vos pensées habituelles soient naturellement positives.

Bien entendu, cette transformation prend du temps. Après tout, ces pensées négatives ne vous sont pas venues en une nuit. Il faut travailler à faire un effort honnête pour changer votre attitude et votre perspective des choses.

Ne pas vieillir avec la haine !

Si certaines choses vous dérangeaient par le passé, vous devez vous en libérer pour aller de l’avant. Être amer ne vous aidera pas, cela ne fera qu’accélérer le processus de vieillissement et pourrait également affecter votre santé physique et mentale.

Il est plus facile et plus sain de regarder le bon côté de la vie. Cela va vous rafraîchir l’esprit et le corps. Ne vous laissez pas miner par les choses qui sont hors de votre contrôle. Car il arrive souvent que les choses ne dépendent pas de vous. Ne soyez pas désagréable avec les gens parce qu’ils le sont avec vous. Être aimable vous permettra de maintenir une attitude positive, quelle que soit la situation.

Ne laissez pas la haine ou la colère vous envahir ! Voyez ce qu’en disait Gandhi « La haine tue toujours, l’amour ne meurt jamais ».

Sourie ! La vie est belle!

Monique Noguera sur Affiliation-Momo

Attitude et état d’esprit pour rester jeune !

attitude et état d'espritDéfinition de notre attitude

Une attitude peut être définie comme une forme d’état d’esprit individualiste, peu importe qu’il s’agisse d’acceptation, d’expression de contrôle ou autres caractéristiques considérées comme étant de nature narcissique.

Si vous ressentez du mépris envers les autres, et que vous êtes en permanence en colère ! Effectivement cela peut être décrit comme étant une attitude négative. Celle-ci peut modifier votre façon d’interagir envers les autres. Lorsque vous commencez à avoir des pensées négatives, vous vous ouvrez à certains problèmes de santé ainsi qu’à un vieillissement prématuré. Il est très important que vous arrêtiez les pensées négatives. Lire la suite

Rester jeune ! Les facteurs du vieillissement

les facteurs du vieillissementLe processus du vieillissement n’est pas toujours bien vu. Il provoque des changements qui nous touchent aussi bien physiquement qu’intérieurement. C’est au niveau de la peau et des cheveux que ces changements sont le plus visibles. On peut également ressentir que cela affecte les tissus et cellules de votre organisme, pas toujours visible, certes, mais on peut sans doute le ressentir à l’intérieur de votre corps. Lorsqu’on prend de l’âge, chaque cellule de votre corps s’en trouve sensibilisée. Lire la suite